Ce dimanche commence tôt. Au réveil, le ciel est gris, une fois de plus, et la météo annonce de la pluie du coté de Saint Claude. Tant pis, je n'ai de toute façon pas le choix de la météo, bien malheureusement. J'arrive assez vite a destination, et peu de voitures sont sur place. En effet, ce déplacement a St-Claude concerne le Mobil'rétro 2010. Cette événement regroupe pas mal de voitures anciennes de la région, ou d'ailleurs, et c'est organisé en partie par Christian, le lecteur propriétaire du GTV6 rouge que je retrouve souvent.


Après une matinée extrêmement pluvieuse, ne permettant pas de sortir l'appareil photo, quelques rares éclaircies se présentent le temps de la pause de midi. C'est presque idéal, puisque du coup, il n'y a plus grand monde autour des véhicules.


Vous vous souvenez de la Renault 5 Turbo2 de la veille, au Grand Prix de l'Age d'Or ? Ici, une bonne surprise, puisqu'on en retrouve 4 du même genre. Ce petit gabarit très musclé est animé par un 4 cylindres de 1,4L qui développe tout de même 160cv. C'est d'autant plus intéressant que c'est une propulsion très courte, avec un gros turbo, et que l'ensemble pèse en tout et pour tout 1000kg.





Est-il besoin de préciser que c'est un véritable kart, rivé a la roue par des pneus de taille impressionnante ? Ma préférence entre les 4 va a la rouge, qui est dans un état remarquable. J'en profite d'ailleurs pour faire quelques essais, en orientant un peu plus l'appareil que d'habitude.





Pour continuer, d'autres voitures françaises sont présentent. Chez Renault toujours, deux Alpine A110 sont là. Communément appelée berlinette, ces voitures sont un classique des rassemblements historiques en France. La jaune aurait bien besoin d'une rénovation avant que les dégâts ne s'aggravent. La bleue, quant a elle, a déjà été rencontrer a Reugney. On en reprend une petite dose volontiers.





Une autre Alpine, mais pas la Berlinette. Cette fois ci, il s'agit d'une A310. Je n'ai aucune idée de quelle est la motorisation de celle-ci, et je ne sais pas du tout comment déterminer si c'est un 4 cylindres ou un V6, sans ouvrir le capot. En tout cas, cette berline, ex-concurrente de la Porsche 911 lors de sa sortie, me plait toujours autant.




En parlant de Porsche, il y en avait aussi a Saint Claude. La Carrera bleue nuit, avec la rampe de phares semble avoir connu des engagements en rallye historique. La blanche, quant a elle non. Ceci explique cela. La rouge, un petit peu plus récente, semble strictement d'origine. La ligne de la GT allemande ne souffre pas trop du temps, pour une voiture qui a maintenant 20 ans.





Je me rend compte qu'il y a, a quelques pas d'ici, une arrière-cour qui donne directement sur le fond de la vallée dans laquelle est implantée St-Claude. J'en profite donc volontiers pour faire un panorama, qui met bien en illustration le temps hésitant.




Une Ford Escort RS blanche semble un peu perdue au milieu de toutes ces voitures. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve qu'elle dénature. Surement un jugement personnel du fait de l'habitude de la voir en course de côte. Du même style, deux voitures qu'on croise encore de temps en temps sur les pistes, a savoir une Opel Kadett GT/E, et une Simca Rallye 2.




Jusqu'à présent, je n'en avais pas encore parler. Mais vous vous doutez bien que le but premier de cette journée est de faire des rencontres avec des Alfa que je ne connaisse pas encore. Au final, et vu le temps humide, seulement quatre Alfa etaient présente. Tant pis, ca permet d'innover quand même.




On retrouve donc 3 GTV6, dont celui de Christian, et le Grand Prix, d'origine suisse, appartenant à Jean-Paul, tout deux présent à la Giornata. Le troisième, gris, se trouve dans un état beaucoup plus grave, et nécessite des soins au plus vite. La 4e voiture n'est autre qu'un Sprint, dans sa version Grand Prix. Nul doute que vous entendrez parler à nouveau de ce Sprint d'ici peu de temps. A bon entendeur.





Une autre italienne de marque etait présente. Souvent considérée comme une concurrente directe de la Miura ou de la Ferrari Daytona, cette superbe Maserati Ghibli SS est bien moins connue. Le moteur V8 de ce chef d'œuvre développe 355cv, ce qui est une belle performance pour une voiture de la fin des années 60. Une petite merveille méconnue.




Non loin de là, une ancienne BMW se tient a l'écart. Ce modèle en parfait état est une 323i, dans sa version E21. C'est le plus gros modèle de la série, avec un 6 cylindres en ligne, de 143cv, pour un poids avoisinant la tonne. C'est la seule à être équipée de freins a disque a l'arrière. La couleur beige champagne lui va bien, et les bande de couleur rappelant le logo //M sont géniales. D'un point de vue photographique, j'aime bien le rendu de celle-ci, prise d'assez bas, comme quelques autres dans le reportage.




Saint Claude, c'est la capitale de la pipe. Rien d'étonnant donc a rencontrer sur une pelouse ce modèle géant. C'est original.




Ce petit détour pour prendre la photo de la pipe m'a permis de découvrir une petite tente, en arrière-plan, ou se cachait une superbe Jaguar Type-E. Malheureusement, c'est très étriqué, et les photos sont extrêmement compliquées, et ne donnent rien de bien séduisant. Tant pis, j'ai discuté un long moment avec son propriétaire qui l'a entièrement rénové, en partant d'un châssis très rouillé et abimé. Beau boulot !




Un gros plan d'un des logo les plus célébre. Juste pour le logo, car je n'adhère pas du tout aux modèles.




Le temps se dégrade de nouveau, il est désormais pas loins de 16h, et l'espoir de voir de nouveau modèles faire leur entrée s'amenuise sensiblement. Je prend le chemin du retour, pour arriver deux heures plus tard a la maison. Cet évènement est très convivial, et l'organisation était rodée. On pourra déplorer la météo, mais ceci ne dépend pas de la bonne volonté de qui que ce soit. A l'année prochaine alors.


Postez votre commentaire



vendredi 15 octobre 2010 21h04 - posté par guillaume-du-59

je viens te tomber sur ton lien en lisant un poste sur le forum auto sect.alfa.et je n'ai qu'une chose à dire,très enrichissant.c'est superbe continues!!

Retour en haut de page

© Copyrights Stéphane HERVIER 2010